A la chasse au dahu

Je me suis bien équipé, paire de jumelles PERL à fort grossissement, chaussures adéquates pour affronter les pentes abruptes des massifs savoyards, appareil photo en bandoullière … La Totale.

Parti en balade avec de jeunes neveux et nièces, quel plaisir de leur expliquer les particularités physiques de l’animal, adapté à la pente, son habitat … Bon, on a un peu brodé sur l’histoire avec leur père mais on les a bien captivés les loulous. Les rêves restent permis dans le regard des enfants scrutant les prés et forêt. Happy !

Et un scoop, et bien, nul dahu en vue malgré toutes mes multiples observations (NDLR : la photo ci-dessous n’est pas un dahu)

dahu_ou_pas

Au final, je l’ai dessiné sans investir dans le trait sur la différence entre les pattes (l’adaptation physiologique amont / aval). Préservons la légende. Mais, la petite « trouvaille », c’est la fiche Wikipedia  de l’animal (petite joie en rentrant de vacances).

Oui, la trouvaille, c’est une page Wikipedia pour le Dahu (qu’on peut écrire avec un « T » à la fin soit « dahut ». J’aurais pu me documenter plus intensément si je l’avais consulter avec de dessiner mais bon …Not so bad ;)

jumelles dessin_dahu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *